Interview Concours ANESTAPS – Anne-Flore Jaulneau

ITW Anne-Flore_Jaulneau

Titulaire d’un DEUST des métiers de la forme et d’un Master 2 Recherche « Mouvement, Performance et Santé », Anne-Flore JAULNEAU est la seconde gagnante du concours « Deviens auteur chez AMPHORA ! ». Son livre « Automassage avec petit matériel » est sorti en 2016. Elle nous fait partager le travail réalisé pour son ouvrage et revient sur le concours qu’elle a remporté.

Comment avez-vous connu le concours « Deviens auteur chez AMPHORA ! » ?

J’étais en Master 2 « Mouvement, Performance et Santé », en filière STAPS à l’Université de Lyon 1. Notre Directeur de diplôme nous a informés par mail de l’opportunité de ce concours et de notre possibilité d’y répondre.

Qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez su par AMPHORA que vous aviez remporté le concours ?

Une immense joie ! Renaud Dubois, le Directeur des Editions AMPHORA, m’a contactée par téléphone. Je pensais être passée à côté de la diffusion des résultats et avais oublié ce projet. Renaud m’a demandé si j’étais partante pour réaliser ce projet avec AMPHORA. Bien sûr ! J’étais fière que mon projet soit jugé innovant et pertinent au point de me faire confiance quant à son écriture.

Et la première fois que vous avez eu votre livre entre les mains ?

Difficile de réaliser que ce livre était le mien… Je l’ai trouvé beau, agréable à consulter, bref j’étais prête à le lire !

Pourriez-vous nous retracer les grandes étapes depuis votre réponse au concours jusqu’à la sortie du livre ?

Pratiquement 12 mois se sont écoulés entre ma candidature et l’appel d’AMPHORA. Ensuite, tout s’est accéléré. Nous nous sommes donnés, avec Renaud, 6 mois pour l’écriture. Puis, est venu le temps de faire les photos, de travailler avec les illustrateurs (dessins, schémas, infographies) ainsi qu’avec l’équipe « Lafay » pour le chapitre mettant en lien nos ouvrages, et enfin de nombreuses heures de relecture et de corrections en famille et avec la correctrice d’AMPHORA avant d’envoyer le livre à l’impression.

Que vous a apporté le concours, personnellement et professionnellement ?
D’abord humainement, le projet m’a permis de faire de belles rencontres, que ce soit avec l’équipe d’AMPHORA, Denis puis Marc les photographes, Carole la dessinatrice et Margo la correctrice. J’ai eu la chance de voir que les personnes qui m’entouraient dans ma vie familiale et professionnelle étaient contentes de soutenir ce projet. Merci à ces premiers lecteurs ! Professionnellement, je n’en mesure pas encore les retombées… Je peux dire que j’ai pris du plaisir à écrire et transmettre par ce biais, qui est différent d’autres outils tels que les stages ou les formations. J’espère bien faire d’autres ouvrages, les idées et les envies ne manquent pas. J’ai d’ailleurs un ouvrage sur le Pilates en préparation pour 2017.

Que pensez-vous de cette opération initiée et organisée par AMPHORA et l’ANESTAPS ?

Une partie des étudiants STAPS sont aussi professionnels de terrain et viennent à l’Université pour se perfectionner et expérimenter. Le concours AMPHORA permet de les stimuler et de diffuser les idées innovantes qu’ils peuvent avoir. C’est aussi sans doute un vrai coup de pouce en termes de progression professionnelle.

Avez-vous des idées pour l’améliorer dans les prochaines années ?
Des rencontres entre les gagnants et les étudiants pourraient permettre de mieux le diffuser et le mettre en valeur, par exemple. Il faut par ailleurs que les UFR STAPS s’impliquent davantage pour faire connaître le concours aux étudiants.

Des conseils pour tous les étudiants qui souhaitent participer ?
Lorsque l’on a envie d’écrire sur un sujet, il me semble important de commencer par faire une recherche fine sur la littérature existante afin d’apporter un projet différent. Ensuite construire sa réflexion de façon élaborée. Qu’il soit édité ou non, ce travail sera de toute façon utile. Enfin, oser l’aventure ! Il n’y a que quelques heures à perdre éventuellement et beaucoup de bon à gagner.

Des conseils pour les futurs gagnants ?
Prévoir du temps pour mener à bien ce type de projet. Pour l’écriture bien sûr, mais finalement la suite de l’aventure en demande également beaucoup (photos, dessins, relecture, communication, etc.). Un grand MERCI aux Editions AMPHORA qui m’ont permis de vivre cette aventure !

Pour en savoir plus :

Automassage avec Petit Matériel

Anne-Flore JAULNEAU

Editions AMPHORA

A935

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Anne-Flaure JAULNEAU

Anne-Flaure JAULNEAU

En parallèle d’un DEUST des Métiers de la forme et un Master II Recherche « Mouvement, performance et santé », Anne-Flore Jaulneau a suivi de nombreuses formations en massage de confort. En 2009, elle fonde le Centre Flore&sens, un espace dédié à la santé, au bien-être et au sport.