Randonnée – Préparez vos voyages ! – Interview de Sylvain Bazin

randonnee-preparez_vos_voyages

Dans cet ouvrage référence pour le monde en expansion de la randonnée, Sylvain Bazin livre ses conseils pour réussir ses projets de marche mais aussi et surtout afin de profiter pleinement des parcours. Un livre qui n’oublie rien et qui offre aux lecteurs tous les détails d’une randonnée réussie. L’important c’est d’être prêt !

– Pourquoi un livre sur la randonnée?

Parce que j’ai rencontré de nombreux randonneurs qui partaient à l’aventure sans beaucoup de préparation et qui manquaient de bons conseils. Il y avait une vraie attente d’un livre qui apporte aux randonneurs des réponses à leurs multiples questions. Et puis il manquait aussi un livre qui s’adresse aux grands randonneurs, ceux qui partent sur plusieurs jours, avec plusieurs étapes.

Il est vrai que la randonnée, c’est d’abord de la marche à pied, une activité beaucoup plus douce que la course à pied ou le trail. Mais il est essentiel de mettre en place une préparation logistique et physique. Et puis le livre donne des idées de parcours, de projets de randonnée. Je propose des destinations en France avec les différents GR mais aussi à l’étranger. Et je consacre une partie du livre aux chemins de Saint Jacques de Compostelle. Une destination charismatique et emblématique de la pratique.

– Vous pratiquez la randonnée dans quel cadre ? Professionnel ?

Je suis journaliste, j’écris beaucoup sur la randonnée et je pratique aussi dès que je le peux à titre personnel et professionnel depuis plusieurs années. Je n’encadre pas de randonnées. Je pars en randonnée six mois sur douze.

– Quelles sont les erreurs à ne pas commettre lorsque l’on part en randonnée ?

La première erreur est de partir avec un sac trop lourd. Il ne faut partir avec un poids trop important qui serait un handicap à la progression lors de la marche. Il est essentiel de s’adapter à chaque randonnée.

Sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, il est inutile de partir avec un surplus d’affaires puisque l’on peut facilement laver des vêtements de manière régulière. Et puis il faut s’adapter en fonction de l’époque à laquelle vous partez, en fonction du milieu naturel dans lequel vous allez évoluer. Il y a un équilibre à trouver entre le confort et la légèreté parce qu’il faut également ne rien oublier.

– Le choix des chaussures est important ?

Il faut choisir les chaussures en fonction du terrain dans lequel vous allez évoluer. Les chaussures doivent aussi s’adapter à la variété des terrains. Il faut une chaussure à la fois légère et dynamique, qui apporte suffisamment de soutien à la cheville, notamment lorsque le terrain est technique. Il ne faut pas se tromper.

– Comment anticiper les blessures et la fatigue ?

La préparation physique permet d’éviter une partie des blessures et la fatigue. Certaines blessures peuvent se gérer, comme les tendinites, en réduisant les kilomètres pour récupérer. L’important c’est d’adapter son rythme et son parcours en fonction de sont état physique si la blessure n’est pas trop handicapante. La blessure est possible et il est difficile de la prévoir. Il faut juste l’anticiper avec quelques médicaments emportés dans le sac. Souvent, le meilleur remède demeure le repos.

– Comment avez-vous choisi les parcours que vous présentez dans le livre ?

Il y a des parcours que j’ai réalisés en France ou à l’étranger. Ce sont souvent des coups de cœur. Mais je propose aussi des incontournables que je n’ai pas encore faits et qui figurent dans mes projets de randonnée. Ce sont des parcours longs qui nécessitent souvent deux semaines de disponibilité avec une touche d’originalité.

– Quel est le grand message du livre ?

L’important c’est de bien en profiter. Le grand message du livre est de prendre du plaisir à marcher. Mais pour cela, il convient de se préparer pour mieux vivre le chemin.

Il est également essentiel de profiter de la nature et du patrimoine bâti. La randonnée mêle la nature et les constructions humaines à travers la contemplation. Elle permet aussi des moments pour soi, une introspection personnelle. Il faut vivre pleinement ces instants sans être parasité par des problèmes physiques et logistiques telles des douleurs aux pieds (à cause de ses chaussures), au dos (à cause d’un sac trop lourd)…

– Le recentrage sur soi fait-il partie de la randonnée ?

Il fait partie intégrante de la randonnée en se coupant de son quotidien et parfois de son confort. C’est une parenthèse dans nos existences trop pleines d’activités professionnelles, sociales… En groupe ou seul, vous pouvez vivre un quotidien simple en connexion avec votre environnement. Un voyage solitaire est différent d’un voyage en groupe. Chaque voyage peut vous apporter énormément.

Personnellement j’ai vécu des moments très forts lors de certaines randonnées, en connexion avec la nature. Ces moments sont peut-être sublimés par la fatigue ou par d’autres éléments, mais ce sont des instants où je suis en pleine conscience. On se sent en harmonie avec l’environnement immédiat comme un champ de blé, un bout de forêt ou un paysage avec un village au loin ou une vigne. Il y a d’autres plaisirs simples comme ressentir la puissance d’un environnement en dressant son bivouac au bord d’un lac près d’une nature quasi vierge. C’est ce que j’ai vécu l’été dernier aux États-Unis.

– Vous parvenez à vous déconnecter ?

On est rarement complètement coupé du monde avec les moyens de communication que nous possédons et qui nous accompagnent comme le téléphone mobile, mais il est possible de se couper de certaines agressions de l’extérieur avec le flux du quotidien et le besoin de réponse immédiate.

– Et puis la randonnée provoque de belles rencontres ?

J’ai toujours été marqué par l’accueil des Italiens sur la Via Francigena en Italie (qui conduit à Rome et qui est l’équivalent du chemin de Compostelle). Quand je suis arrivé à Rome, j’étais accompagné de quinze personnes que je ne connaissais pas et qui étaient venues marcher avec moi. Elles trouvaient sympa mon parcours à pied entre Canterbury en Angleterre et Rome et me suivaient sur les réseaux sociaux. Cela permet de faire de belles rencontres, les gens viennent parcourir quelques kilomètres parce que vous passez à côté de chez eux. Un vrai bonheur !

Propos recueillis par Eric Coutard

Pour en Savoir Plus: 

Randonnée – Préparez vos voyages !

Sylvain BAZIN

Editions Amphora

A941

 

Sylvain Bazin

Sylvain Bazin

Journaliste spécialisé dans l’outdoor et la course à pied, Sylvain Bazin est l’expert Trail Running de Wider, le magazine Outdoor de référence. Coureur de fond depuis toujours et comptant à son actif un grand nombre de courses à travers le monde, Sylvain met à la disposition de tous sa connaissance du trail.