Le travail à pied dès le galop 1

travail_a_pied

Tout le travail à pied sert à assurer la sécurité du cheval et du piéton quand on déplace le cheval en main d’un endroit à un autre, quand on le fait monter et descendre d’un van, lorsqu’on doit lui prodiguer des soins, ou bien encore quand on lui fait découvrir de nouveaux endroits, de nouvelles embûches.

L’éducation et le travail à pied comprennent ainsi plusieurs étapes qui commencent au galop 1 : le petit cavalier doit, par exemple, pouvoir emmener son poney au manège sans l’aide d’un adulte.

Pour exécuter cette action, l’enfant doit apprendre à se faire suivre de son poney, savoir comment se placer par rapport à lui, comment lui demander de s’arrêter sans pivoter…

Cela parait simple, mais on voit encore trop souvent dans les poneys-clubs, les poneys mener les enfants, ou leurs parents, où ils veulent au lieu de l’inverse.

La cavalerie doit être éduquée pour exécuter ce que son cavalier lui demandera au cours de sa vie, sans résistance, sans panique, et a priori, en limitant considérablement le risque d’accident (et par conséquent le coût des soins en cas de blessures). Mais ce code, l’enfant doit également le connaitre pour pouvoir l’appliquer.

Retrouvez ces étapes dans le manuel « je monte à poney, mes galops 1 à 4 ».

  • Savoir conduire son poney en main, sans risque de le lâcher (Galop 1 pages 45, 46 et 57) ;
  • Pouvoir changer d’allure en main, sans se faire bousculer ou dépasser (Galop 2 page 122) ;
  • Faire reculer son poney pour lui apprendre à respecter des distances, pour fermer une porte, pour descendre d’un van en toute sécurité … (Galop 2 page 123) ;
  • Être la référence en matière de confiance quand il faut passer un endroit effrayant : barres au sol, branches basses, bâche, rivière, toujours sans se faire bousculer (Galop 2 pages 124 et 125) ;
  • Déplacer les hanches ou les épaules en fonction de certaines nécessités : faire pivoter un poney dans un endroit étroit, refermer une porte sans lâcher le poney (Galop 3 pages 180 et 181) ;
  • Faire passer des embuches à pied, y compris en extérieur (Galop 4 pages 243 et 244).

Quand ça se passe mal à pied !

Quand ça se passe mal à pied

Peur trop tenu
Piéton à terre, poney échappé

Laurence Grard-Guenard

Laurence Grard-Guenard

Titulaire du Brevet d’Etat d’Educateur Sportif, Laurence GRARD GUENARD enseigne depuis 2000 les différentes disciplines de l’équitation dans plusieurs centres équestres : la préparation aux Galops 1 à 7 pour les poneys et chevaux, le dressage, l’obstacle, les longues rênes ou encore l’attelage. Elle est déjà l’auteur d’ouvrages de référence Amphora.